Followers

Google+ Followers

Labels

Monday, April 6, 2015

Français -- Crash de Germanwings – 2ème partie


Conscience cosmique, le 29 mars 2015



                                               Crash de Germanwings – 2ème partie


L’entité appelée Conscience Cosmique est disponible. S’il vous plaît continuez.

Merci et bienvenue, Conscience. Merci d’être avec nous aujourd’hui pour la séance publique des membres de Rainbow-Phoenix du 29 mars 2015. Will Berlinghof est la Voix de vos messages, Joan Mills est l’intervieweuse et l’animatrice. La Loi de la Lumière, la Loi de l’Amour, la Loi d’Unité et la Loi de Gratitude ont été invoquées. Y a-t-il un message d’ouverture ou un évènement que vous aimeriez aborder dès maintenant s’il vous plaît ? Merci.


Cette Conscience aimerait en effet continuer à parler de ce que nous avons discuté hier, le message présenté hier concernant le crash de l’avion de ligne allemand. L’information en provenance d’autres sources est disponible et peut être consultée, et va conforter certaines des affirmations que cette Conscience a émises hier.

Sur le site internet de Veterans Today, grâce à la contribution de Gordon Duff,  une information a été diffusée selon laquelle dans le manuel de l’avion de ligne provenant du constructeur de l’appareil (Airbus), la question de ne pas pouvoir accéder à la cabine de pilotage est abordée, et ce manuel technique fourni par le constructeur qui a produit l’Airbus stipule clairement qu’il est possible de passer outre la commande de verrouillage de la cabine pour pouvoir y pénétrer. Pourtant, pour une raison inconnue, bien que l’on dispose des codes de déverrouillage pour passer outre à la procédure de fermeture depuis le poste de pilotage, la porte ne s’ouvrait pas.

L’article de Duff dans Veterans Today aborde également l’information vue par la voix de cette Conscience, l’Interpréte, sur les informations locales. Des affirmations selon lesquelles le copilote Andreas Lubitz était dépressif sont inexactes. La clinique dans laquelle il a apparemment été soigné, a déclaré qu’il n’était pas dans un état dépressif ou dans un état d’esprit suicidaire, alors que les reportages habituels ne cessent de le présenter comme suicidaire et que même une ex-petite amie qui s’est manifestée a prétendu qu’il lui a déclaré, il y a des années, des mois, qu’il laisserait son empreinte. Ce sont des montages. Les déclarations présumées d’une prétendue petite amie qui sont prises comme parole d’évangile par le public, ne sont pas considérées du tout comme véridiques, et s’avèrent faisant partie de la tromperie, faisant partie de la dissimulation.


C’est pourquoi cette Conscience, en présentant cette fois ces informations, suggère à nouveau que les choses ne sont pas telles qu’elles le paraissent. Il y a un agenda par ceux qui veulent présenter une version erronée du copilote dans le poste de pilotage, qui apparemment aurait eu l’intention de faire écraser l’avion. Ces pièces de falsification de la vérité, qui ne sont pas vrais du tout, mais présentées comme telles, ont un autre motif, et sont destinés à détourner l’attention d’autres éléments. 

Une autre information qui figurait dans Veterans Today est celle que la plupart des avions de ligne modernes, particulièrement de la gamme Airbus et d’autres avions modernes peuvent maintenant être pilotés de l’extérieur, de manière similaire aux drones, et qu’un avion de ligne pouvait être posé à distance en cas d’urgence, en cas de besoin.


Ce dispositif est disponible sur ces appareils depuis longtemps afin qu’ils ne puissent pas être utilisés comme armes contre des centrales nucléaires, par exemple, ou contre le Pentagone, la Maison Blanche, des hôpitaux ou d’autres cibles importantes.

Cette possibilité de prendre le contrôle d’un avion, à la place des pilotes, et de le piloter, même de le faire atterrir dans un endroit sûr – pourquoi n’y a-t-on pas fait appel si on a remarqué que le copilote allait faire s’écraser l’avion ? Il faut alors se poser la question ou suggérer que le pilote qui était à l’extérieur de la cabine de pilotage n’a pas été incapable de lancer un appel aux autorités pour leur demander de piloter l’appareil à distance.

Mais il y a un autre élément qui lui non plus n’a pas été abordé : sur les avions modernes, il y a ces téléphones appelés téléphones satellite, qui peuvent servir à passer des appels directement par satellite aux personnes au sol qui ont besoin d’être informées. Par conséquent, ce n’est pas juste une question de contact radio entre les pilotes et les tours de contrôle, mais le fait qu’il y a ces téléphones satellite disponibles dans les avions modernes et utilisables en cas de défaillance des communications de la cabine de pilotage. Mais ces téléphones satellite n’ont pas été utilisés, ou si cela a été le cas on n’en a pas parlé. Cette Conscience voit qu’il y a eu une tentative de la part du pilote qui était à l’extérieur de la cabine d’utiliser le téléphone satellite pour demander une intervention, pour demander à ce qu’on prenne le contrôle de l’avion et qu’on le pilote à distance.

Ceci bien sûr n’aurait pas été enregistré sur l’enregistreur phonique (CVR pour Cockpit Voice Recorder - boîte noire N°1), mais l’on voit qu’il y a eu plusieurs tentatives d’utiliser le téléphone satellite mais qu’elles ont été vaines. Cet appareil n’a pas pu fonctionner comme il l’aurait dû, à savoir passer un appel directement par le système téléphonique par satellite. Cette Conscience rappelle à nouveau qu’il y avait deux appareils qui volaient en tandem avec l’avion de ligne. Lorsque cette Conscience parle d’appareils, elle ne veut pas dire deux avions de chasse ou même deux autres avions de ligne, mais des appareils volants d’un type évolué, qu’on appellerait normalement des OVNI ou des vaisseaux extraterrestres.

Cela fait très longtemps que la rumeur circule sur le fait que certaines administrations du gouvernement des Etats-Unis et d’autres gouvernements du monde disposent de ce genre appareils et que beaucoup des observations d’OVNI ne sont pas celles d’engins extraterrestres mais plutôt d’appareils appartenant à ceux qui disposent de cette technologie, qui sont secrets et dissimulés et qui sont utilisés lors de vols qui ne sont pas censés être connus.

Ces appareils peuvent voler en silence, ce qui explique le mystère par rapport aux observations de ceux qui ont vu deux autres appareils voler avec l’avion de ligne, ou supposés avoir escorté l’avion de part et d’autre, et aux témoignages des observateurs au sol qu’ils n’avaient pas entendu trois avions. Ceci bien sûr est lié à la technologie évoluée qui permet à ces appareils de voler en silence. Cette Conscience maintient également que ce sont ces mêmes appareils qui ont pris le contrôle de certains dispositifs de sécurité à bord de l’avion, tels que le code de déverrouillage qui aurait permis d’ouvrir la porte du poste de pilotage et les téléphones satellite qui n’ont pas fonctionné.

On voit, si vous voulez que ces deux appareils, ces engins secrets, ces engins venus d’une base extraterrestre, ont été utilisés pour réduire le champ de communication afin de dévier et d’empêcher ces dispositifs de sécurité de fonctionner. En outre, comme dit précédemment, on voit que par leur technologie évoluée, les occupants de ces engins ont été capables de contrôler mentalement le copilote, en le plongeant dans une sorte de transe hypnotique, et qu’il croyait piloter correctement l’avion, en ne réalisant pas ce qui se passait parce qu’il était dans cet état, qu’en réalité il avait enclenché le paramétrage de descente qui allait faire s’écraser l’avion dans la montagne. 

C’est ce qui était prévu. Donc cette attaque était conçue d’avance. Il s’agissait d’un plan qui n’avait rien d’improvisé, mais qui avait une intention et un objectif, celui d’écraser l’avion, de tuer 150 personnes, et de tuer une personne précise à bord, d’envoyer un message d’avertissement à François Hollande, le Président français et à Angela Merkel, la Chancelière allemande, car tous deux et d’autres ont récemment changé d’alliances économiques. Ils ont tous deux annoncé récemment leur intention et prévoient de coopérer avec le système bancaire chinois et manifesté leur intérêt pour la banque mondiale des BRICS (AIIB) que sont en train de constituer la Russie, l’Inde, le Brésil, la Chine et l’Afrique du Sud.

Ceux qui sont au pouvoir dans ce que cette Conscience appellerait l’ancien régime, sont extrêmement mécontents de ce changement de la structure de pouvoir, de l’organisation du pouvoir économique. Ceux qui comme l’Allemagne et la France ont déclaré ouvertement leur intention, comme l’a déjà dit cette Conscience, font partie des raisons pour « descendre » cet avion, de torpiller cet avion, car il n’a pas été abattu à proprement parler, mais ce crash forcé de l’avion de la Germanwings était effectivement un message envoyé à Mme Merkel et Mr Hollande qu’ils feraient mieux d’être prudents, car s’ils font ce que les Pouvoirs en place de l’ancien régime n’apprécient pas, il y aura des représailles. Ils sont capables de descendre des avions, de faire dérailler des trains, ils peuvent créer des situations dangereuses, non seulement pour les victimes innocentes qui seront sacrifiées, mais pour les dirigeants eux-mêmes.

Les deux chefs d’état, par exemple, se déplacent souvent en avion dans diverses parties du monde et c’est pour leur montrer de façon dramatique que leurs avions pourraient subir le même sort, c’est un avertissement que cette Conscience formule à ces deux chefs d’Etat sur un plan tout à fait personnel.

Par conséquent nous voyons déjà qu’il y a des motifs externes et cachés au crash de cet avion, un avion qui semblait sans importance, d’une certaine façon, juste un parmi les milliers de vols qui se déroulent chaque jour. Et pourtant il y a des enjeux plus importants que ce qui est montré.

Cette Conscience a évoqué la rapidité de la réponse, la vitesse de la publication sur la raison du crash, la raison étant encore que le copilote avait délibérément provoqué le crash afin de se suicider et de marquer son empreinte. C’est ce qui est montré au public pour le consommateur de base, mais il apparaît que ce n’est pas la vérité en l’occurrence.

Il y a des agendas cachés des élites au pouvoir qui voient le pouvoir leur échapper, qui voient leurs alliés traditionnels quitter le navire, ce qui les angoisse énormément et tout cela fait partie de leur réplique pour envoyer des messages. Mais c’est également avec l’intention de procéder à une immense manipulation collective de l’esprit humain, de la conscience collective humaine.  

Il faut rappeler que l’intention de ces pouvoirs est que la multitude reste endormie, contrôlée, manipulée et maintenue à des niveaux élevés d’anxiété et de peur. Une dérive psychique du crash de l’avion de ligne de Germanwings, c’est qu’il s’imprègne dans la psyché de l’homme, indiquant une autre raison d’être effrayé, la peur de prendre l’avion, la peur qu’un pilote criminel puisse descendre leur avion. Alors que ce n’est pas la principale  raison de descendre l’avion, il s’avère que c’est un point qui a bien été pris en considération par ces Pouvoirs en place comme un avantage à en tirer dans l’agenda du contrôle des populations et de manipulation de la conscience humaine, de la conscience collective, de la conscience collective de l’humanité, pour la maintenir à des niveaux élevés de peur. Où que les gens se tournent, où qu’ils regardent, il y a quelque chose d’autre à redouter, un autre sujet d’angoisse.

La présentation des informations contribue également à cet objectif. Par conséquent, il y a un autre sujet de préoccupation, celui d’être effrayé et on peut prévoir que les réservations sur les vols de Germanwings vont chuter comme cela a été le cas avec Malaysian Airlines. Cela fait également partie des prévisions à l’encontre de ceux qui ne restent pas dans le rang, qui ne font pas ce que les Pouvoirs en place leur demandent.

Finalement, cet accident, comme l’a déjà formulé cette Conscience, est un coup monté dont l’objectif et l’intention sont de créer des situations de peur, de servir d’avertissement à certains chefs d’Etats, d’éliminer une personne précise à bord de l’avion qui était en possession d’informations et prête à les divulguer.

Ces gens là ne font jamais dans la demi-mesure ou dans l’aléatoire, il y a une intention et de la conception derrière ces attaques. C’est le cas avec le crash de l’avion de ligne allemand, c’est le cas de l’attaque à Paris où les terroristes présumés ont pris d’assaut un magazine. Cela aussi était un coup monté comme beaucoup d’autres.




Il faut se rappeler que c’est une période critique et cruciale pour les Pouvoirs en place. Il a été annoncé par cette Conscience que 2015 est leur dernière période favorable pour influencer la planète, pour influencer la conscience collective de l’humanité sans trop s’exposer à nu, sans trop de divulgation de leurs intentions et de leurs objectifs, leurs plans et ceux qui les exécutent et les initient.

En 2016, beaucoup, beaucoup plus de gens deviendront conscients que peut être les choses ne sont pas comme elles le paraissent. Mais ceux qui sont figés dans leurs propres mode opératoire comportemental vont continuer leurs actes, c’est juste que ces actions vont devenir de plus en plus évidentes. En ce moment, en 2015, ils agissent toujours dans l’impunité et dans la croyance qu’ils ne seront jamais découverts. Mais même cet écheveau sera dénoué et les ficelles vont commencer à s’effiler et à se détacher.

Donc, c’est lors d’un évènement de ce genre, le crash délibéré de l’appareil de Germanwings qu’il y a beaucoup de gens qui s’interrogent, qui remettent cela en question, même si la présentation de la vérité sur les ondes semble suggérer avec force qu’il ne s’agissait que de l’action d’un individu isolé qui n’était pas maître de lui-même.

Par conséquent il s’agit également d’une situation propice pour qu’une personne étudie la question et pose des questions relatives à cet accident. S’il s’agit vraiment d’un coup monté, il y a des preuves qui semblent suggérer que cela ne s’est pas passé comme il apparaît. Ce genre de preuves va apparaître, des preuves telles que les manuels du constructeur de l’avion indiquant clairement que dans les manuels publiés il y a des années, que la porte du cockpit pouvait être déverrouillée de l’extérieur. Il y a ceux qui disent que le copilote, était psychologiquement instable, il y a ceux qui disent qu’il ne l’était pas, qu’il n’était pas déprimé, qu’il était sous traitement médical mais qu’il n’était pas déprimé.

Il y a d’autres preuves qui sont également disponibles pour ceux qui cherchent, ceux qui sont ouverts à autre chose qu’à la ligne éditoriale de la supercherie qui est envoyée sur les ondes radio, par les médias, dans la presse, par la bouche de ceux qui sont en position d’autorité. Mais ce qu’il faut c’est que chacun prenne sa responsabilité ici, la responsabilité de creuser plus avant, la responsabilité de ne simplement pas croire, même s’il est très séduisant et compulsif de croire tout ce qui est montré dans les informations et dans les journaux. La responsabilité est de toujours adopter une position neutre, celle de l’observateur qui pose des questions afin de pouvoir étudier la question, non à la lumière de ce qui est présenté, non dans la supercherie qui se déroule, mais avec un esprit clair désireux de prendre en compte les explications et compréhensions alternatives, même si elles sont extrêmes, même si elles vous poussent à l’extrême limite de la crédibilité selon ce qui aurait pu se passer par opposition à ce qui semble avoir été.

La question des appareils d’avant-garde utilisés par un service secret qui est à disposition de l’élite au pouvoir est trop difficile à croire pour certains. Le fait qu’il y ait des agendas secrets contre des personnes et même qu’il y ait une volonté de sacrifier des centaines et même des milliers de vies pour atteindre les objectifs de ceux qui sont au pouvoir, qui ont ce projet, semble ridicule pour la majorité des gens et ils ne souhaitent pas entretenir des théories de la conspiration aussi extrêmes.

Mais ce n’est pas parce qu’elles sont extrêmes que cela signifie qu’elles ne sont pas exactes, cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas du vrai dans les affirmations de ceux qui montrent des informations contraires à la présentation au public de ce qui est prétendument la vérité par les officiels et les autorités.

C’est pourquoi, comme l’a déjà déclaré cette Conscience, cet évènement atroce et tragique, ce crime horrible contre des innocents est un évènement qui peut malheureusement ou heureusement être une occasion de chercher plus en profondeur, de poser des questions, de réserver son jugement sur le sujet  jusqu’à ce que d’autres éléments apparaissent, que davantage de preuves soient présentées.


Cela ne signifie pas que ce genre d’informations serait jamais présenté sur CNN ou n’importe quel média sous contrôle et cela exige en effet un degré de responsabilité et d’initiative de la part de ceux qui posent des questions, de creuser davantage le sujet, être ouvert aux preuves qui sont présentées par des sources alternatives, être ouvert aux suggestions qui seront émise par ceux qui sont diabolisés sur la théorie de la conspiration.


Cette année 2015 est toujours une période où les Pouvoirs en place jouiront d’un certain niveau de couverture par rapport à la divulgation de la vérité, même s’ils ne pourront pas agir en toute impunité, ils sentiront qu’ils sont toujours protégés comme ils l’ont toujours été pour perpétrer leurs projets sournois, leurs manipulations de la conscience humaine, de l’esprit humain collectif.

Mais cela touche à sa fin. Ce n’est pas parce qu’ils pensent être à l’abri dans leurs tromperies et leurs mensonges que la corde ne commence pas à s’effiler, que les fils ne se rompent pas. C’est ce qui est en train de se passer, mais à ce stade cela exige que chacun étudie la situation par lui-même, qu’il tire ses propres conclusions, qu’il soit ouvert à des probabilités différentes dans ce genre de coups montés.

Cette Conscience va pour le moment en rester là, mais encore une fois, c’est une occasion de disséquer l’évènement et l’évènement qui se dissimule derrière celui-là, avec les informations disponibles qui peuvent vous élargir l’esprit, qui peuvent vous aider à voir au-delà de la supercherie et à acquérir un nouveau niveau de conscience quant aux intentions et aux objectifs de ceux qui essaient de manipuler les évènements au bénéfice de leur propres intérêts.

Cette Conscience en a terminé avec ce message d’introduction complémentaire qui se rapporte au crash de l’avion de Germanwings, à l’utilisation du copilote comme bouc émissaire et aux intentions de certains qui utilisent cet évènement ainsi que d’autres coups montés au profit de leurs agendas et de leur dessein.

Cette Conscience est disponible pour une question ou des questions que l’Animatrice pourrait avoir si vous avez effectivement des questions pour elle.


C’était en fait une excellente présentation, Conscience, et je pense que vous avez traité plus de questions cette fois que la fois précédente et toutes les questions que j’avais seraient redondantes, mais j’apprécie d’avoir l’occasion de poser une ou deux questions, merci.


Cette Conscience sera disponible dans les jours, semaines et mois à venir pour répondre à toute autre question de quiconque portant un intérêt sur ce sujet ou pour commenter d’autres coups montés, mais pour le moment cette Conscience en a terminé avec ce deuxième message introductif concernant le désastre de l’appareil de la Germanwings, la tromperie qui une fois de plus est perpétrée envers l’humanité.


C’est vrai, très vrai.



Traduction Patrick rev. Isabelle

No comments:

Post a Comment

ESOTERIC



SUBTITLES IN ENGLISH, ESPAÑOL, PORTUGUÊS

Click upon the circle after the small square for captions

PRG







Instructions HERE